Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 21:48

Il  y a quelques jours, je parlais au téléphone avec mon père et nous discutions de nos utilisations respectives des réseaux sociaux. Pour ma part quasi-nulle, même si je possède un compte twitter et un compte facebook. J’utilise chacun de manière différente : Twitter pour tout ce qui relève de mon blog et du professionnel et Facebook pour ce qui est plus privé (même si je n’y vais qu’une fois par mois pour dire bonjour à deux ou trois potes et que je n’y poste plus de photos [ou presque] depuis 2009).  Ceci dit, autant que je me souvienne, Facebook m’a toujours paru être une aide sympa pour garder le contact et se souvenir des anniversaires. Mais tout ça, c’était avant et aujourd’hui, c’est maintenant (pardon, je digresse). La preuve de ma pauvre utilisation de ces deux sites se fait simplement quand je tape cet article dans Word 2010, il ne connaît ni Facebook, ni twitter...

Revenons-en à nos moutons, je disais donc que Facebook m’a été longtemps d’une grande aide pour me souvenir des anniversaires de mes connaissances (étant donné que je ne me souviens qu'à peu près de celui de mes [très] proches). Aujourd’hui que je ne suis plus scotchée en permanence sur ce site, je m’interroge sur la bienfaisance de ce principe. En effet, je me dis qu’en fait, plus qu’un assistant mémoire, ce rappel quotidien des anniversaires de nos « amis » nous impose de ne plus avoir le droit d’oublier de les souhaiter. En clair, si tu oublies, c’est que t’es un naze ou un mauvais ami. 

Bon Anniversaire

Le problème, c'est qu'aujourd'hui, on est surmédiatisés, même nous les petits internautes sans notoriétés. Quoi qu’on fasse, on n’a pas le choix, on doit être connecté. Même le fait de vivre sans internet sur le téléphone est devenu une faute qu’il faut corriger. Je n’ai jamais réussi à faire fonctionner l’internet correctement sur mon téléphone et je n’en suis pas décédé, pourtant, c’est ce que les pubs et les médias semblent nous rabâché sans arrêt. « Installer telle ou telle application sur votre Smartphone ! ». Même le nom, « Smart », comme si le téléphone était plus intelligent ! Je vais vous dire, j’ai un « Smartphone » et c’est juste impossible de le faire fonctionner correctement sur internet, il bug tout le temps et je ne peux pas installer la plupart des applications que je voudrais.

Comme quoi, ils ne sont pas si « Smart » ! Après, ok, je ne suis pas très douée, enfin, je l’ai été jusqu’au passage du téléphone à internet. Avant tu me donnais un téléphone, je te le configurais et te le démontais pour te le nettoyer en 5 minutes. Combien de fois j’ai réparé le téléphone de mes parents (surtout de ma mère) quand ils n’étaient pas correctement configurés. C’était d’une logique implacable mais aujourd’hui… Plus !

Pour en revenir à Facebook, qui utilise tous ces réseaux de transmissions, c’est nous rendre esclave que de nous rappeler chaque jour l’anniversaire de chacun et surtout prouver, quand les personnes falsifient leur date de naissance, que l’on ne connaît pas nos soi-disant « amis ». Enfin, je pense qu’il faudrait simplement retourner vers un peu plus d’humanité, lâcher un peu tout ça et arrêter de se laisser mettre la pression par un ordinateur. Ça arrive d’oublier, on est pas des machines, et passer un coup de téléphone, même trois jours après, ça fait plus plaisir que d’avoir 300 pauvres messages de bon anniversaire de gens dont on a du mal à se rappeler d’où on les connait et comment ça se fait qu’ils sont nos « amis ».

Stoppez l’esclavage, oubliez de souhaiter un anniversaire ce n’est pas si grave et même si c’est en retard, ça fait toujours plaisir quand c’est avec un coup de téléphone ou un texto qu’un simple « bon anniv’ mon pote ! » sur FB !

A tantôt tout le monde! 

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 14:32

alut à tous,

A venir un article sur Lille 3000 et Fantastic l'évènement culturel du weekend dernier à Lille.

 

Au début du mois dernier, je suis allée avec mon frère et mon amoureux voir la grande parade d'ouverture du festival fantastic.

http://www.hotel-continental.fr/upload/useruploads/images/fantastic072-jpg

Il pleuvait et faisait très froid même si la foule était dense. J'ai eu du mal à voir la parade, dans un premier temps, car nous étions allés vers la place du théâtre dans le centre de Lille. Après quelques longues minutes à traverser la foule et à essayer d'apercevoir la parade, j’ai enfin pu voir les gigantesques ballons qui flottaient dans les airs. Le premier que j’ai pu distinguer au détour d’une rue fut le géant de Nick Cave, Surrational (voir photo).

Ont suivis quelques grands dragons illuminés accompagnés de comètes et de planètes toutes plus belles les unes que les autres. Quelques minutes plus tard, nous avons pu voir de drôles de têtes qui faisaient penser à Janus (le dieu grec qui avait deux visages ou quatre visages s’il représente les saisons ou le bien et le mal). Après les avoir observer passer près de nous, Mehdi m’a dit qu’il voulait se déplacer pour mieux voir et nous nous sommes dirigés vers Euralille pour essayer de trouver un espace où pouvoir s’assoir et boire un verre. Finalement, nous nous sommes mis sur le bord du cortège et nous avons eu une superbe vue sur toute la parade.

Une fois la parade passée, Mehdi et Calvin ont vraiment commencé à se plaindre d’être assoiffé et nous sommes donc remonté jusqu’à la grand place pour éviter un peu la foule. En arrivant sur la place de l’Opéra (place du théâtre), j’ai voulu prendre quelques photos de l’Opéra pour mon devoir d’ethnologie. C’est en prenant quelques photos du parvis illuminé que j’ai eu peur d’une personne qui a, de la même manière, eu peur de moi. Nous avons ensuite discuté quelques minutes du fait qu’il était étrange que l’on se fasse peur alors que nous sommes seul, alors que quelques mètres plus loin des centaines de personnes s’agglutinent les uns contre les autres. Il n’a pas tort, il y avait beaucoup de monde et ce n’était pas très rassurant mais, malgré le côté dangereux et un peu étouffant, c’était une expérience sympathique.

Enfin, nous nous asseyons dans un des nombreux bars de la grande place, bondé ! En rentrant, nous croisons Jean-Charles de Castelbajac qui boit un verre rapidement, je le vois se lever et partir en direction de la scène qui occupe la grande place, je pensais qu’elle avait déjà servi et que j’avais loupé ce que je voulais voir de l’ouverture de fantastic, mais ce n’était pas le cas. Je suis sortie en courant et je suis arrivée en face de la scène où avait commencé le défilé. Ce fut juste énorme, la musique, le dessin en direct, l’ambiance, l’euphorie générale a effacé le sérieux maque de travail dans les vêtements. Disons juste que c’était bien de simple sketch (dessin/croquis rapide) fait sur des blouses dans des couleurs flashes. Je vous mets quelques photos pour vous montrer ce que c’était. Ceci dit, le travail des maquilleurs et coiffeurs fut remarquable, vraiment superbe !

A tantôt tout le monde...

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 10:51

Voici le court-métrage animé le plus charmant que j'ai vu, il est poétique et montre à quel point malgré nos différences nous pouvons nous unir pour faire de grande chose et construire une belle amitié. Ce film d'animation a été réalisé par Ludovic Gavillet, Derya Kocaurlu, Lucas Hudson et Colin Jean-Saunier pour leur projet de fin d'année dans une école très réputée d'art dans ma ville natale, l'école D'Art de Bellecour. Félicitation pour ce court-métrage absolument sublime. A visionner absolument... donc bon visionnage!

 

A tantôt tout le monde!

Partager cet article

Repost0

Pour Qui Se Prend-Elle ?

  • : Elle au Carré
  • Elle au Carré
  • : Bienvenue dans notre Monde. Les vues d'une Chargée de RP sur la vie. A tantôt tout le Monde !
  • Contact

Tu Cherches Quelque Chose ?

Catégories

Pro ? Mon Profil Ici :