Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 07:20

Salut à tous !

Cela fait quelques semaines que je teste un truc d’organisation que je voulais tenter depuis longtemps. Du coup, je profite de cette après-midi début de soirée où j’ai fait un pain et un pain aux bananes et au chocolat pour aborder ce sujet.

Les Meal Plans (ou Menus de la semaine)

J’ai commencé il y a maintenant un mois et demi à planifier mes repas à l’avance pour chaque jour. Je fais ainsi une liste des recettes que je vais réaliser, je comptabilise le nombre de repas que ça totalise et je peux ainsi faire une liste de courses pour deux semaines.

Dans mon emploi actuel, je n’ai pas forcément toutes les semaines les mêmes jours de « weekends » donc je suis obligée de prévoir d’avoir à manger jusqu’à mon prochain jour de repos. Je vais faire la majorité de mes courses à Leader Price à environ 1h30 aller-retour en bus de chez moi. Ça me demande donc prévision et organisation pour ne pas perdre de temps et surtout, surtout, ne pas devoir y retourner chaque semaine.

Ainsi, un jour, plutôt que de continuer à ne manger que de la salade pendant 5 jours puis craquer sur des plats complets avec des FECULENTS les jours suivants, j’ai mis en place un menu sur deux semaines que je suis plus ou moins assidûment en fonction des imprévus et diners avec les copains/copines.

En outre, j’avais envie de contrer une fois de plus la société de surconsommation qui m’épuise. En effet, j’ai remarqué que l’on achète souvent aveuglément, par peur de manquer. J’ai déjà pour principe d’éviter au possible les fruits et légumes hors saison même si c’est difficile. On y a accès et je comprends que certains me disent « c’est sur les étals, ne les laissons pas se perdre » mais si on en consomme, la demande appelle l’offre et il y en aura donc toujours, c’est au détriment de la planète. Il suffit juste de respecter la saison et peut-être que nous aurons moins affaire à des cerises en plein mois de Février. C’est ma démarche anti-gaspillage et anti-pollution, même si je ne consomme pas bio, j’essaie d’être raisonnable.

Crédits @Unsplash @EricRothermel

Crédits @Unsplash @EricRothermel

Mon Meal Plan, comment ça marche ?

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, je commence par feuilleter mes livres de recettes, mes comptes Instagram et Pinterest à la recherche de recettes de saison qu’il me tenterait de manger dans les jours à venir.

Une fois cela fait, je réduis la liste en prenant des notes sur mon cahier de repas. Je note chacune des recettes, sa provenance et le nombre de repas qu’elle représente pour prévoir mes repas. Ensuite, je sélectionne les recettes en essayant de respecter mon équilibre alimentaire : je mange peu le matin et le soir car je n’ai pas beaucoup d’appétit alors que le midi, j’ai une faim infernale. Du coup, je prépare ma liste en mettant un plat complet et riche le midi, un plat léger le soir. Pour le petit déjeuner, en général, je mange du porridge ou bien du pain avec de la confiture et un smoothie faits maison, on ne me changera pas.

Une fois les recettes sélectionnées, je les assigne à un jour : un repas, midi(M) ou soir(S).
Par exemple :
Risotto aux poireaux, 4 Repas :
Jeudi M, Vendredi M, Samedi M, Dimanche M.
Soupe de lentilles : 2 Repas
Vendredi S, Dimanche S
Gratin de chayottes : 2 Repas
Jeudi S, Samedi S

Bien sûr, on peut sauter des jours mais puisque je n’ai pas toujours le temps le soir de me faire des repas, je préfère préparer et en manger plusieurs jours d’affilés car je ne suis pas trop écœurée de manger la même chose plusieurs fois.

Cela réalisé, le plus gros du travail est fait. Il n’y a plus qu’à reprendre chaque recette, noter les ingrédients nécessaires et le tour est joué. Vous pourrez aller faire les courses en sachant exactement quoi acheter pour quand et en quelle quantité. Bien entendu, il faut essayer de prévoir les légumes qui se garderont le plus longtemps pour la seconde semaine ou bien préparer des gamelles d’avance afin de les stocker au congélateur si le vôtre n’est pas déjà plein.

Crédits @Unsplash @MonstruoEstudio

Crédits @Unsplash @MonstruoEstudio

Avantages et inconvénients

Bien sûr, cette technique a quelques avantages et inconvénients auxquels je me suis trouvée confrontée rapidement.

Dans la démarche, c’est plutôt écologique car, en prévoyant son menu, on n’achète que ce dont on a besoin donc on limite le gaspillage alimentaire par la péremption. De plus, ça allège caddie et facture ce qui n’est plus négligeable. Le fait de prévoir à l’avance offre la possibilité de ne pas réfléchir. J’ai ma liste toute prête, mes livres/articles de recettes tout prêts et je peux juste suivre les recettes en fonction de ceux-ci.

J’utilise les livres et les épingles que j’accumule sans vraiment les utiliser depuis quelques années. C’est quand même plus sympa de dire « c’est trop bon cette soupe de poulet » que « ça a l’air bon ». Cela permet aussi de découvrir ou de goûter des aliments nouveaux : j’ai enfin mangé du rutabaga et j’ai découvert l’existence des nouilles de Konjac, une plante d’Asie dont on consomme le produit du bulbe. Bref, ça développe mon palais et ma culture culinaire.

Cette organisation a cependant des défauts : il faut s’asseoir et prévoir, s’obliger à voir sur deux semaines pour savoir quoi manger. On perd un peu de la spontanéité et c’est parfois ennuyeux de devoir faire des recherches alors que ce serait si facile de juste faire au feeling, jour par jour.

Ces défauts sont assez minimes et ne me découragent pas du tout de fonctionner comme ça. Je suis seule donc ça ne me pose pas de problèmes de fonctionner comme ça et pour l’instant je n’ai pas rencontré de difficultés particulières à part quand parfois je dois visiter plusieurs magasins pour trouver un ingrédient manquant.

Crédits @Unsplash @BrookeCagle

Crédits @Unsplash @BrookeCagle

Une idée, plusieurs méthodes

Comme dit ci-dessus, je fonctionne seule car je n’ai personne à charge. Ma tactique est celle-ci. Elle n’est bien sûr en aucun cas parfaite ni définitive mais je me suis dit que je pourrais vous l’exposer pour, pourquoi pas, vous donner des idées. Vous n’êtes en aucun cas obligés de suivre ces conseils mais peut être pourrez-vous l’adapter à vous-même, à votre situation, afin d’avoir une consommation plus responsable sans pour autant qu’elle soit synonyme de privation.

Si vous n’aimez pas manger plusieurs fois la même chose, faites des quantités que vous stockez, en général je garde mes plats 5 à 7 jours selon ce qu’il y a dedans. Testez et congelez. Nous avons avec le congélateur un merveilleux outil qui, bien organisé, nous permet de faire tellement plus sans gaspiller.

Je vous laisse sur cette idée.

Et vous, comment procédez-vous ? Le Meal plan, vraie bonne idée ou véritable ascèse vouée à l’échec ?

 

A tantôt tout le monde !

Partager cet article

Repost 0
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 08:30

Salut tout le monde !

Un peu de retard cette semaine et une petite gueule de bois (c'est ça de boire deux verres et demi à 25 ans, on subit quand on ne tient pas !).

Mon aversion pour les donuts

Aujourd'hui, nous allons parler de quelque chose que je déteste : Les Donuts. Vous allez me demander "quel rapport avec le titre ?". Eh bien il y en a un mes épicuriens. Je n’ai jamais aimé les donuts. Trop gras, trop sucré, trop bourratif, ce beignet me dégoute depuis un temps infini. J’en ai toujours mangé, goûté, testé pour ne pas mourir idiote mais rien à faire. Non, je déteste ça. Les seuls beignets que j’apprécie sont les « Bugnes » (c’est comme ça que nous appelons des gentils petits beignets à la fleur d’oranger chez nous) et les beignets de légumes ou de fruits car la graisse est compensée par la fraicheur du végétal. Ainsi, je ne mange des beignets que rarement.

Hélas, ça ne pouvait pas durer

Dans mon emploi actuel, nous recevons souvent le magazine « le Bonbon » pour les adresses cools du quartier, je vous le recommande. Un jour, j’ai reçu ce « Bonbon » et j’ai trouvé l’article sur les Donuts. J’étais ravie car je suis toujours à la recherche de nouvelles places sympas où boire un verre avec mes amis. Du coup, nous y sommes allés.

Humm des Donuts
Humm des Donuts
Humm des Donuts
Humm des Donuts
Humm des Donuts

Humm des Donuts

Pourquoi j’aime cet endroit

Situer dans le fin fond de la rue La Bruyère, cet établissement est dirigé d’une main de maître par mon pote Henry. Je dis mon pote car on a tout de suite sympathisé lui et nous. On a parlé, parlé, parlé, et on est devenu pote. En plus d’être un mec super sympa (sa nana et sa belle-sœur aussi d’ailleurs), ses Donuts sont EXTRA. Je vous conseille d’y aller très vite. Il est dévalisé tous les jours tellement c’est bon. Pendant cet été, mon favori était le Donut Bacon Maple Syrup, cet automne, c’était le Pomme Caramel, la collection d’hiver vient de sortir et je vais sûrement m’y rendre rapidement !

Fans de Donuts ? Voici la carte d’hiver qui s’accompagne évidemment des classiques :

  • Glazed Cranberry
  • Glazed Hot Apple Cider
  • Chocolat blanc éclats de sucre d'orge
  • Chocolat au lait éclats de cookies
  • Fourré pain d'épices
  • Fourré crème de marron
  • Fourré chocolat noir/orange

Le Pain d’Épice me fait grave envie et celui au Cranberry.

Et vous ? Qu’est-ce que vous préféreriez ?

Allez-y et faîtes-vous plaisir.

A tantôt tout le monde !

Partager cet article

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:50

Salut à tous,

Voici une super vidéo de buzzfeed qui donne plein de belles recettes de cafés pour les aficionados comme moi ^^.

J'ai plus de réticences avec celui de l'Autriche mais si vous en testez, ou en avez testé, donnez votre avis dans les commentaires. (le frappé grec est excellent)

Personnellement, le Mazagran du Portugal me tente, je testerai ça bientôt.

A tantôt tout le monde !

Partager cet article

Repost 0

Pour Qui Se Prend-Elle ?

  • : Elle au Carré
  • Elle au Carré
  • : Bienvenue dans notre Monde. Les vues d'une Chargée de RP sur la vie. A tantôt tout le Monde !
  • Contact

Tu Cherches Quelque Chose ?

Catégories

Pro ? Mon Profil Ici :